escape from net


Les réflexions et expérimentations d'un front-end dev, entrepreneur débutant, wookie ronchon


Zive... Ah...

J'ai déménagé depuis peu et découvert les joies de la fibre. Après des années de fidélité à Free, les sirènes du très haut débit qui va super vite m'ont charmé et je suis parti chez SFR.
Si je suis satisfait de la qualité des débits montant comme descendant de ma ligne (et du ping ! Bon sang ce ping ! Ca me donnerait presque envie de me remettre à jouer en ligne :P), il en est tout autrement pour le service de VOD offert par SFR...

Zive, c'est son nom, se voudrait concurrent de Netflix.

Le catalogue n'est pas encore comparable certes mais on y trouve de quoi s'occuper, mais là où le bât blesse, voire on peut dire le côté totalement rédhibitoire pour un service de VOD digne de ce nom qui voudrait capter les cinéphiles, c'est l'absence de VO sur les films internationaux.

En 2016, je pensais qu'on avait suffisamment mis au point la chose, vous voulez être pris au sérieux dans le domaine du streaming, de la VOD, proposez de la VOST.

En l'occurrence, le public de Zive est limité, les enfants en bas âge !

comments powered by Disqus